Simulez jusqu’à ce que vous le deveniez! Deux minutes pour changer votre vie.

On sait depuis longtemps que l’esprit influence le corps (le psychosomatique) mais on sait aussi depuis pas mal d’années que l’inverse est vrai, bien que l’on semble avoir moins bien assimilé ce concept. Pourtant, comme l’explique Amy Cuddy dans sa présentation TED, changer votre posture pendant deux minutes peux significativement changer votre avenir. Imaginez que vous puissiez changer le résultat d’un entretien d’embauche de négatif à positif. Ou que vous puissiez devenir plus sûr de vous même, plus déterminé, plus passionné et conquérir le coeur de votre alter ego. Tout cela en deux minutes? Adopter des postures reflétant la confiance en soi et le pouvoir, pendant deux petites minutes, augmente votre confiance en vous et diminue votre stress. Avez-vous un meilleur investissement pour votre vie? Deux minutes, pas d’argent à débourser, et cela peut changer le cours de votre vie. Pourquoi le faire? Vous risqueriez de devenir celui ou celle que vous voulez-être!

Pour être heureux, concentrez-vous sur le moment présent!

Cela semble être une rengaine, un motto,  voire presque une obsession dans les nouvelles formes de thérapies basées sur la pleine conscience: vivez le moment présent, vous serez plus heureux. Que ce soit la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), la  thérapie cognitive par la pleine conscience (MBCT) ou le programme de réduction du stress par la pleine conscience (MBSR), vous retrouvez à chaque fois cette composante essentielle: être présent à ce que vous faites quand vous le faites. La présentation TED de Matt Killingsworth donne encore un argument en plus dans ce sens. Plus vous laissez votre esprit flâner, moins vous êtes heureux. Ce qui ne veut pas dire que rêver est une mauvaise chose mais plutôt comme dit l’adage, « il vaut mieux vivre ses rêves que rêver sa vie ». Et parfois, reconnaissons-le, nous avons une certaines tendance à éviter les moments difficile en nous évadant par la pensée dans des mondes imaginaires, dans notre passé ou dans ce que nous projetons dans notre futur. Comme vous pourrez le comprendre dans cette présentation, cela ne semble pas avoir l’effet désiré sur le long terme. Nous évitons peut-être des émotions difficiles mais cela ne nous rend pas plus heureux pour autant, bien du contraire. Et on ne vous parle pas de méditation ici mais juste de perception du bonheur et d’activités quotidiennes.

Jeunesse, différence et harcèlement… une prestation émouvante de Shane Koyczan

Les conférences TED peuvent nous livrer des moments surprenant, motivant, émouvant , inspirant ou parfois ennuyant. La prestation de l’écrivain / poète / slammeur Shane Koyczan est probablement la prestation la plus poignante que j’ai pu voir sur TED. Son poème « to this day » qui nous parle de sa jeunesse, de sa différence, de harcèlement (harcèlement est malheureusement le seul mot français qui traduisent « bullying » bien qu’il n’en transmette pas tout le sens), de la difficulté à trouver sa voie et à faire accepter ses choix de vie. Passant de la présentation au slam (avec un très bel accompagnement musical au violon d’Hannah Epperson), son poème, sa déclamation et son rythme ne pourront que vous toucher.

A ce jour (12 mars, il n’y a pas encore de sous-titre en français (la prestation est en anglais) mais ça ne saurait tarder, comme d’habitude.

Méditer ou jongler avec les pensées

Pour ceux qui sont intéressés par la pleine conscience et de la méditation en général, voici une vidéo de Andy Puddicombe au TEDSalon en 2012. Son explication (en anglais mais des sous-titres français sont disponible) du processus méditatif en utilisant des balles et de la jonglerie comme métaphore de la pleine conscience est intelligente, juste et percutante de simplicité. Pour ceux qui ont peut être encore quelques reticences ou des aprioris ou encore plus simplement, des questions, cette petite vidéo devrait vous éclairer.

Scepticisme scientifique

Le titre de cet article est une forme de pléonasme en soi. Par définition, la science implique le doute, le scepticisme. La vérité n’existe pas, tout au plus, est-elle éphémère. Cependant, vivre dans le doute ne semble pas être une chose aisée car nous aimons croire ce que l’on nous raconte et nous remettons rarement en questions nos croyances. Bien sûr, il semble difficile de remettre en question toutes nos croyances en permanence, un minimum de croyances sont nécessaires au quotidien. Mais il est toujours bon de garder à l’esprit que toute vérité peut changer. Quand je conduis et que je m’arrête au feu rouge puis que je démarre au vert, c’est que j’assume que les autres conducteurs vont faire de même. Cette croyance nous permet d’avoir une circulation automobile relativement fluide et ordonnée. Si nous ne partagions pas cette croyance, certains décideraient de passer uniquement après avoir vérifié plusieurs fois et ne passeraient peut-être pas si d’autres conducteurs leur laissaient une priorité. Cette croyance est donc bien utile. Par contre, il est vrai que je pourrais très bien décider de passer au rouge (ce que bon nombre de personnes font malheureusement volontairement). C’est donc une croyance en l’ordre social qui peut être facilement remise en question. Par contre, si je vous dit que le plus court chemin entre deux point est une droite, pensez-vous que cela puisse changer? Et si je vous dis que notre auto-évaluation de nos compétences en mathématique (exemple arbitraire) n’est qu’une pensée et que cette pensée peut conditionner non seulement notre perception du monde (nous allons interpréter les événements sur base de cette croyance en cherchant à la conforter) voire même influence notre environnement pour qu’il se conforme à cette croyance (l’effet Rosenthael ou Pygmalion vient immédiatement à l’esprit), pensez-vous que cela soit possible?

Histoire de remettre un peu de doute et de flexibilité dans nos cerveaux, voici quelques lectures, sites et vidéos:

D’abord, vu qu’on en parle pas mal ces derniers jours: Lazarus Mirages.

L’article et des liens vers des vidéo sur Dailymotion avec l’expérience Lazarus Mirage

L’observatoire de Zététique

Le site du prof. Broch et de son laboratoire de zététique

Skeptic.com

L’excellent livre de Michael Schermer: The believing brain

Et la prestation de Michael Schermer sur TED (sous-titres en français disponible):

 

Le souvenir n’est pas l’expérience

C’est ce que nous explique Daniel Kahneman, professeur de psychologie et co-lauréat du prix Nobel d’économie pour ses travaux sur l’économie comportementale, lors d’une conference TED en 2010. Notre moi qui vit dans le présent n’est pas celui qui se souvient du passé. De plus, le souvenir n’est pas celui de l’expérience mais plutôt celui de moments clés et de la fin de ces moments.

http://www.ted.com/talks/lang/fr/daniel_kahneman_the_riddle_of_experience_vs_memory.html

Est-ce que l’école tue la créativité?

Sir Ken Robinson semble avoir son avis sur la question et il l’explique merveilleusement bien (en anglais, mais une retranscription en français est disponible):

http://www.ted.com/talks/lang/en/ken_robinson_says_schools_kill_creativity.html

Son second passage en 2010 à TED vaut aussi le détour si vous vous sentez concerné par le besoin de révolutionner l’enseignement:

http://www.ted.com/talks/lang/fr/sir_ken_robinson_bring_on_the_revolution.html

Pourquoi sommes-nous heureux, ou pas?

Pourquoi sommes-nous  heureux, ou pas? Je vous invite à visionner cette très belle tentative d’explication partielle de Dan Gilbert faite lors d’une conférence TED en 2004:

http://www.ted.com/talks/lang/fr/dan_gilbert_asks_why_are_we_happy.html

TED

Les TED sont des conférences visant a diffuser des idées qui peuvent influencer positivement le monde. Parmi ces conférences, certaines peuvent se révéler très intéressantes pour la compréhension du fonctionnement humain ou de son environnement.

 

http://www.ted.com