Promouvoir le bien-être de ses employés peut rapporter gros…

C’est du moins ce que suggère cette enquête réalisée par Gallup International. Les chiffres sont édifiants: Une personnes qui se sent bien dans sa peau, qui est épanouie dans sa vie, coûte en moyenne 62% moins d’argent en termes d’absences et de maladie (health-related cost) qu’une personne en souffrance et 41% moins cher qu’une personne qui lutte pour être heureuse. L’effet sur le turnover, la probabilité de changer d’emploi, est tout aussi important. Une personne qui est épanouie à deux fois moins de chances de chercher un nouveau travail qu’une personne qui souffre. Tout cela semble bien logique et ne devrait pas surprendre les dirigeants d’entreprise. Malheureusement, une grande majorité d’entre eux ne se sentent pas vraiment concernés par ces problèmes et ce ne sont pas les plus prospères, des sociétés extrèmement florissante, comme Zappos aux Etats-Unis, ont mis le bien être de leur employés en première ligne (cf. le livre de Tony Hsieh, CEO de Zappos: « Delivering Happiness: A Path to Profits, Passion, and Purpose » ou encore « Peak: How Great Companies Get Their Mojo from Maslow » de Chip Conley, le CEO des Boutiques-Hotels Joie de Vivre).
Notons aussi la distinction entre la notion de sécurité financière et de salaire ou d’augmentation. La sécurité financière (bien gérer ses avoirs pour que les revenus permettent de subvenir aux besoins de la famille) apporte trois fois plus de satisfaction qu’une augmentation de salaire. Par contre, seuls 7% des employés interrogés trouvent réellement que leur société les aident à gérer leur argent. Et ça coûte bien moins cher qu’une augmentation de salaire pourtant.

Bref, un petit document (17 pages + 7 pages de notes bibliographiques et de promo pour Gallup) intéressant à laisser tomber dans les mains de vos dirigeants d’entreprise préféré afin que tout le monde puisse y gagner.

http://www.gallup.com/consulting/126908/Economics-Wellbeing.aspx