Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué

Voici quelques devises Shadok (et oui, il est possible de trouver du thérapeutique dans l’humour Shadok, ou tout du moins, du bon sens Shadok):

« Ce n’est qu’en essayant continuellement que l’on finit par réussir….
En d’autres termes… Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche…
 »

« Si ça fait mal c’est que ça fait du bien »

« c’est en forgeant que l’on devient musicien »

« Je pompe donc je suis »

« S’il n’y a pas de solutions, il n’y a pas de problème »

« Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement »

« Quand on ne sait pas où on va il faut y aller…. et le plus vite possible »

« Il vaut mieux pomper d’arrache pied même s’il ne se passe rien que de risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas »

« On n’est jamais aussi bien battu que par soi même »

« C’est encore dans la marine qu’il y a le plus de marins«