Méditation à l’école

Une étude sur 915 enfants d’Oakland semble indiquer que 4 heures d’apprentissage de la méditation de la pleine conscience (au total, soit 8 x 1/2h) permet d’augmenter significativement la capacité des enfants à se calmer par eux-même mais aussi à se comporter correctement (répondre aux attentes sociales) et à faire attention aux autres. Même si l’étude comporte quelques faiblesses méthodologiques et qu’il en faudrait plusieurs autres, elle semble confirmer ce que d’autres études et ce que l’expérience de nombreux méditants à travers le monde nous rapporte: Une pratique même réduite de la méditation peu améliorer la qualité de vie de chacun, y compris les enfants. On peut aussi supposer un effet systémique sachant que dans la plupart des études sur la méditation des enfants, les parents ou les enseignants pratiquent eux-aussi.
Donc, ça ne coûte pas grand chose (pas besoin d’acheter un iPad aux enfants), ça ne prend pas beaucoup de temps (1/2h par semaine), ça peut rapporter gros. Bien sûr ce n’est pas une panacée et cette opportunité ne devrait être offerte aux enfants et aux professeurs que sur base volontaire. Cela permettrais aux réticents ou aux sceptiques (qui ont bien raison de l’être, tant qu’il restent ouvert) de constater les bienfaits sur leurs congénères pratiquants.

http://www.mindfulschools.org/about-mindfulness/research/