Les cours ex cathedra sont-ils efficaces?

Cet article de Emily Hanford des National Public Radio relate l’histoire d’un professeur de physique qui a constaté il y a plus de 20 ans que seuls 14% de ces élèves comprenaient réellement son cours, les autres mémorisaient les formules sans réellement comprendre les concepts. Il a mis au point un test permettant de mesurer la compréhension des concepts par les étudiants. Ce test fut appliqué à des milliers d’étudiants à travers le monde avec malheureusement le même constat: les cours ex cathedra (les « lecture » comme les appellent nos amis anglophones) ne semblent pas permettre aux étudiants de s’approprier les concepts nécessaire à la compréhension de la physique.

Par contre, l’utilisation de groupes de discussion et de réflexion impliquant les étudiants semble produire nettement plus de résultats (3x plus). De nos jours, un certain nombre de faculté universitaires sont passées à un mode d’enseignement par projet. Cependant, ce n’est pas encore une généralité et rien ne nous prouve que ce soit la solution en soit. Ce n’est peut-être qu’un élément de la solution. Pourrait-il être appliqué dans un enseignement de niveau secondaire? Vu les plaintes de plus en plus nombreuses relative à la qualité de l’enseignement belge francophone, on peut, a minima, daigner y consacrer un peu de temps de réflexion.

http://www.npr.org/2012/01/01/144550920/physicists-seek-to-lose-the-lecture-as-teaching-tool?ps=cprs