Les 5 phases du deuil

C’est le Dr. Elisabeth Kubler-Ross, une psychiatre américaine d’origine suisse, qui théorisa en premier les 5 phases par lesquelles passent les personnes qui vivent un deuil. Ces 5 phases ne sont pas obligatoire et ne vont pas obligatoirement se succéder dans l’ordre présenté par la théorie mais Kubler-Ross déclara que toute personne endeuillée passera au moins par deux de ces phases.

Comme tout modèle théorique, il ne doit pas être réifié ou vu comme des stades obligatoires dont l’absence ou le changement d’ordre pourrait être pathologique. Ce modèle devrait plutôt être utilisé comme une grille de lecture, parmi tant d’autres, permettant d’approcher et de comprendre le vécu des personnes ayant subi une perte ou un décès.

Les 5 phases sont:

  • Le déni: « ce n’est pas possible. Ils ont du se tromper »;
  • la colère: elle peut être dirigée vers autrui ou vers soi même et peut aussi prendre des formes très variées;
  • la négociation: La personne peut, par exemple, négocier avec le dieu auquel elle croit ou avec sa compagne avec qui elle vient de rompre (« on peut rester amis? »)
  • la dépression: cette phase indique que la personne à commencé à accepter la réalité. Il est normal à ce stade de ressentir de la tristesse, des regrets, de la peur, de l’incertitude, etc.
  • l’acceptation: la personne arrive à prendre du recul, à relativiser, objectiver, à accepter ses émotions sans être submergé.

(basé sur le cycle du deuil de Elisabeth Kübler-Ross disponible sur http://www.ekrfoundation.org)