Entrainement à la reconnaissance des émotions (grâce aux expressions du visage)

Suite au message précédent vous informant (alors que ce n’est pas nouveau) de l’existence d’un programme d’entrainement gratuit à la reconnaissance des émotions (FaceTale) et vu les réactions à ce « Post » (merci « Lie to me »?), je vous propose une petite revue des solutions disponibles pour s’entraîner à la reconnaissance des émotions par les expressions du visage, des micro-expressions (l’apparition très brève d’une expression faciale liée à une émotion) ou aux expressions subtiles (une partie seulement des muscles  liés à l’expression typique d’une émotion sont activés – voir des exemples dans l’article « Emotions revealed: recognising facial expressions » de BMJ Careers – c’est en effet plus « subtile »).

Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de s’entraîner à cela? Finalement, nous sommes probablement déjà capable de reconnaître les émotions sur un visage. Ou peut-être sommes nous peu performant à cette tâche et il n’est pas possible de s’améliorer. Ou peut-être tout simplement, n’y a t’il pas de science ni de généralité en la matière.


C’est Charles Darwin qui fut le premier à étudier l’expression des émotions chez l’animal et chez l’homme. Il consigna le résultat de ses recherches dans un livre devenu un classique, « De l’expression des émotions chez l’animal et l’homme » (Dont le contenu est disponible intégralement en ligne sur http://darwin-online.org.uk/ en Anglais ou une version en Français en livre de poche ), qu’il publia en 1872, 13 ans après « L’origine des espèces: Par le moyen de la sélection naturelle, ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie ».

100 ans plus tard, Paul Ekman identifie 6 émotions reconnue universellement:

  • La joie
  • La tristesse
  • La colère
  • La peur
  • Le dégoût
  • La surprise

Ces émotions ont chacune une expression faciale qui semble être reconnue universellement (Ekman a mené des études cross-culturelles assez concluantes bien que la règle semble avoir quelques rares exceptions). Plus tard, dans les années 1990, Ekman ajouta 9 autres émotions (dont des positives) mais qui n’ont pas toutes une modalité d’expression faciale spécifique: l’amusement, la satisfaction, le mépris, la gêne, l’excitation, la culpabilité, la fierté, le soulagement, le plaisir et la honte.

Afin de pouvoir étudier scientifiquement les expressions faciales, Paul Ekman et Wallace Friesen inventent en 1978 un système de codification des expressions du visage se basant sur les muscles utilisé pour chaque expression, le FACS (Facial Action Coding System). Ce système, mis à jour en 2002, est toujours le système de référence utilisé de nos jours dans les études sur les expressions du visage.

Plus tard, Ekman (encore lui) découvrit ce que l’on appelle désormais les micro-expressions, des expressions du visage, liées à une émotion que l’on essaie de cacher et qui n’apparaissent que pendant un très bref instant, de l’ordre du 30ème de seconde (à peine visible pour l’oeil humain). Ekman qui à voué une bonne partie de sa carrière à l’étude des émotions et de leurs expressions, s’est aussi intéressé de très près à la détection du mensonge par l’analyse du langage non-verbal (que ce soit les micro-expressions, la position du corps, le timbre de voix) ou le contenu verbal (choix des mots, type d’expressions, de récit, etc.). C’est d’ailleurs de l’histoire et des recherches de Paul Ekman que ce sont inspirés les scénaristes et producteurs de la série américaine « Lie to me« , dont Ekman fut le principal conseiller scientifique.

Selon Matsumoto et & Hwang’s (in press – voir leur article sur le site de l’APA), le taux de reconnaissance moyen des émotions par un quidam non entraîné est de l’ordre de 48%, voire même de 35% si l’on ne tient pas compte de la joie et de la surprise qui sont les deux expressions les plus facilement reconnaissable (ce qui n’est pas absolument mon avis, la peur et la surprise étant assez proche en terme d’expression faciale, elles peuvent parfois être confondue). Après entrainement, ce chiffre peut facilement monter à 80, 90 voire 100%, y compris pour ce qui est des micro-expressions (furtives) et des expressions subtiles. Comme ils le font remarquer dans leur article publié sur le site de l’American Psychological Association  (2011), la capacité à décoder correctement les expressions du visage et les informations non-verbales en général est un facteur essentiel de la capacité à avoir des relations satisfaisantes avec son entourage, personnel ou professionnel (sans parler de l’amélioration de la capacité à détecter un mensonge).

Plusieurs sociétés ou organisations proposent des formations, souvent en ligne ou par ordinateur, pour améliorer notre capacité à reconnaître les émotions exprimées par les expressions du visage:

  •  FaceTale de l’Université Catholique de Louvain (BE) et de l’Université d’Edinburg (UK): Reconnaissance des émotions et des micro-expressions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, La honte) par la pratique d’un test avec feedback . Français/Anglais. Gratuit. Logiciel sous Windows.
  • METT (Micro Expression Training Tool) du Paul Ekman Group.  Reconnaissance des micro-expressions et des émotions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris) incluant une partie didactique expliquant les différences entre les différentes expressions. Certificat de réussite (80%) et de maîtrise (90%). Anglais. 20$(Normal) ou 69$ (advanced). En ligne, pas de limite de temps.
  • SETT (Subtle Expression Training Tool) du Paul Ekman Group.  Reconnaissance des micro-expressions et des émotions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris) incluant une partie didactique expliquant les différences entre les différentes expressions. Anglais. 39$. En ligne, pas de limite de temps.
  • MiX (lite, original, Pro, 2, Elite or 3) de Humintell (Société fondée par David Matsumoto). Reconnaissance des micro-expressions et des émotions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris) incluant une partie didactique expliquant les différences entre les différentes expressions et des visions de visage de côté (dans certaines options). Anglais. De 29 à 89$. En ligne, pendant un an.
  • SubX (lite, Novice, Pro & Elite) de Humintell (Société fondée par David Matsumoto). Reconnaissance des expressions subtiles et des émotions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris). Anglais. De 29 à 99$. En ligne, pendant un an.
  • T.E.L.C. Micro-expression de Lynx Expert. Reconnaissance des micro-expressions et des émotions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris). Français, Anglais et Espagnol. 39€
  • Getting Flirty par Globalemotion.com.  Reconnaissance des micro-expressions (La joie, La tristesse, La colère, La peur, Le dégoût, la surprise, le mépris) uniquement sur des visages féminins. Anglais. 3.99$. Sur iPhone ou iPad (IOS 3.2+) uniquement.
  • Spot de Fake Smile de la BBC. Test pour détecter les vrais sourires (dit de Duchenne) des faux (forcés). Anglais. Gratuit. En ligne (Flash).

Quelques références bibliographiques: