Une appli gratuite de cohérence cardiaque pour ios

Les Thermes d’Allevard ont publiés une application gratuite très conviviale pour iPhone et iPad qui est une excellente aide pour pratiquer la cohérence cardiaque. Cette application est disponible dans l’app Store sous le nom Respirelax. Pour ceux qui ont un iPhone ou un iPad, c’est probablement une meilleure solution que la vidéo que j’ai mis à votre disposition sur le site et sur youTube.

Les mots qui nous emprisonnent

J’ai publié sur YouTube une deuxième version de la petite vidéo qui explique brièvement comment reconnaître ces mots qui nous emprisonnent dans un monde sans solution. Le contenu est inspiré d’une formation de Kelly Wilson (la partie sur les « Prison words »). Ce sont des exemples de ce que l’on appelle la fusion cognitive, telle qu’elle est définie dans l’ACT (et par la théorie des cadres relationnels).

Psychologie comportementale et scientifique

Sur le site du CorteX, le Professeur Jacques Van Rillaer de l’UCL partage deux articles fort intéressants sur le comportement et sur les thérapies cognitivo-comportementales (TCC).

Il n’est pas rare d’entendre les disciples de certaines pratiques (pseudo-)thérapeutiques attaquer les TCC et leurs résultats scientifiquement validés sur le principe même de l’étude du comportement, qui exclurait les émotions, l’inconscient, les énergies et tout ces concepts invérifiables qui justifient leurs pratiques, et les associent donc à des thérapies dépourvues d’humanité et de sensibilité. Si cette pensée effleure l’esprit de certains patients, je pense ne pas me tromper si j’affirme qu’elle ne doit pas survivre à la première consultation (enfin, je ne peux parler que pour moi-même et quelques collègues dont je connais la pratique).

Jacques Van Rillaer tord néanmoins le cou à cette malhonnêteté intellectuelle dans son premier article. Dans le second, il revient sur les fondements de l’approche scientifique de la psychothérapie telle qu’elle est pratiquée dans les TCC et les raisons de celle-ci. Il n’est pas rare non plus d’entendre critiquer les tenants des approches scientifiques de « dogmatiques » car nous ne jurons que par la science. Encore une fois, l’argument ne tient pas longtemps dès que l’on se souvient que le scientifique change d’avis dès que les faits ne collent plus avec ses théories (enfin, en théorie) mais là aussi, je vous laisse lire le très bel article de Van Rillaer sur le nom à donner aux TCC.

Voici le lien: http://cortecs.org/bibliotex/645-psychologie-la-notion-de-comportements-par-jacques-van-rillaer

Bonne lecture.

Moins de récompense pour plus de plaisir

Alors que depuis des années des études montrent que le bâton et la carotte ne sont pas toujours (loin de là) la meilleure façon de motiver des personnes, enfants ou adultes (voir, entre autres: Lepper, Greene & Nisbett , 1973; Deci, Ryan & Koestner, 1999; Jonmarshall Reeve in « Understanding Motivation and Emotion », 2005; Daniel Pink in « Drive », 2009), on continue à offrir de gros bonus aux employés pour faire un travail qui devient dès lors de plus en plus un travail et de moins en moins un plaisir. Le simple fait de promettre une récompense à un enfant pour qu’il réalise une action va diminuer le plaisir intrinsèque qu’il pourrait avoir à réaliser cette action de lui-même, même s’il s’agit d’une activité ludique. Ce qui n’est pas le cas si on le récompense (félicite par exemple) par après, sans rien lui avoir promis.

Une des conséquences est donc que les tentatives de renforcer un comportement positif par la promesse de récompenses peuvent mener à un résultat opposé à celui désiré, rendant ce comportement moins attrayant pour la personne. Néanmoins, c’est peut-être une technique que l’on peut utiliser pour rendre certains comportements moins attrayant. Attention que cela a un effet sur les motivations intrinsèques mais qu’il y en a d’autres et qu’il faut donc composer avec l’ensemble. Il me semble peu probable que le fait de promettre une récompense à un enfant chaque fois qu’il rate un examen puisse le motiver à réussir le jour où il ne sera plus rémunéré. Quoi que, ce serait une expérience intéressante à tenter (mais pas chez soi, bien sûr).

Gnothi seauton

Je vous propose 3 citations que je vous invite à méditer.

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers » (probablement de Chilon de Sparte, du moins pour la partie Connais-toi toi-même)

« Ce qui est le plus personnel est le plus général » (Carl Rogers dans « Le développement de la personne »)

« La liberté est un état d’esprit, non le fait d’être affranchi de quelque chose » (Jidu Krishnamurti dans « Se libérer du connu »)